Basses

Les Piliers

Martin Dorval-Hardy

Chef de pupitre
Enseignant et compositeur/guitariste de formation
(oui oui tout ça!),
je n'avais pas assez de musique dans ma vie tsé...
Alors maintenant je suis choriste!

Philippe Breton

Tout s’emballe, il faut que je me déballe le dédale
Ça pique, j'ai l'âme poétique qui tique et qui clique
L'entêtent temps pressant rabotant irrémédiablement
Mon sommeil vermeil qui pâli devant les jeux d'esprit jolis
Polisseuse mal polie, tenez vous le pour dit, aujourd’hui jaillis
Un jet de jais qui jalonne, détonne, péronne, la suie atone
que je suis et qui suit sans sus et sue abondamment au vu et
au su de vos aimants amants, sur votre voulu, velu et ventru
Je viens bien, heureux d'être heureux, pressant, pressé
Ouvert aux vers qui envers et contre tous toussent
S'échappe de ma trappe, frappe, tape et font patate.
-Sir Constance

Jean-Hugues Laurin

"Quand j'étais petit garçon,
je repassais mes leçons, 
en chantant."
Mon goût de la chanson a commencé à cette époque, en écoutant la radio près du feu au chalet à St-Sauveur. J'ai écouté et joué pas mal de musique depuis ce temps, mais je n'avais jamais chanté avant de joindre la Clique.
Il était temps.

Richard Calestagne

Ma mère raffolait de deux importations françaises: les photo-romans du magazine Nous Deux et la chansonnette française diffusée à la radio de ce temps-là. Mes tendres années sont tout imprégnées de ces airs qu'elle chantonnait elle-même en faisant son métier de ménagère: Le Bateau de Tahiti chanté par Tino Rossi, Les Lavandières du Portugal par Jacqueline François, Coin de rue par Juliette Greco, etc .... Dans ses derniers temps ? À l'hôpital, nous chantions ensemble Ah! le petit vin blanc et C'est le grand jour.
Quand, à un âge où ma maturité était bien acquise, j'eus cette idée saugrenue de m'inscrire à ce qui s'appelait un atelier de chant collectif ( = choral), c'est peut-être ce passé refoulé qui me gratouillait par en-dessous. Ma mère ne m'a finalement jamais entendu chanter dans mes chorales . Je pense qu'elle aurait été bien fière de son fils; mais peut-être que j'aurais eu peur qu'elle ne puisse se contenir, et qu'elle se soit mise à chanter dans l'assistance.

Patrice Ricard

Faire partie de cette Clique c'est avoir la possibilité de
participer à un
 projet dont le but
est de faire du beau ensemble.
Quelle chance, quand même!
S'appuyer les uns sur les autres, et par la force
du désir commun, se
 dépasser et sentir en soi
la puissance de la voix qui dit, nomme, chante.
Encore!

Jean-François Noël

Montagnard de la Clique puisqu’il en faut un, pour faire écho et atteindre les plus hauts sommets.
“Je pense que je buzz là…” –JF

Manu Seraille

J'ai toujours rêvé jouer de la musique. Malgré mes tentatives instrumentales, ce n'est pas convaincant. Et je n'avais jamais trop essayé comme instrument la voix. Grâce au blend de mon pupitre et le talent des choristes, je suis quelque part le bâtisseur d'accords, de quintes, d'autres trucs solfégiques au service de mélodies enivrantes. Et que c'est beau. Et que c'est gratifiant. Me voilà enfin accomplir mon rêve. Merci la Clique!

Thierry Simard

Prof de musique, compositeur et renard à temps partiel.
- Viens-tu juste de me croquer l'oreille?
- Ben oui, je te l'avais dit. Renard à temps partiel.

Louis Tremblay

Me présenter en quelques mots, pas capable; en quelques phrases, peut-être... mais en quelques chansons, assurément ! Mais pas assez de place ici pour les transcrire ces chansons dans lesquelles je me reconnais... alors on se les chantera quand on se verra !

Richard Cassidy

Enseignant, chercheur, traducteur, horticulteur,
peintre, voyageur et cycliste,

j’avais toujours été celui, étrangement,
qui te chanterait le présent
sur l’air d’une toune bien connue;
sauf que là, parmi la gang de voix, de sourires,
et de bonnes idées
qui est la Clique Vocale,
je ne suis plus seul.